populations-irak-2002Il était une fois l’Irak 

En 2002, l’Irak était inconnu du grand public.
Depuis, il y a eu l’intervention américaine, le départ de Saddam Hussein, la prise de pouvoir par les chiites, la réaction sunnite qui a mené à Al Qaïda, puis à l’État islamique, la quasi indépendance des Kurdes, et les déplacements de population que tout cela entraîné. Il était intéressant de rappeler la situation de départ de ce pays atypique et artificiel, donc privé d’un véritable sentiment national et qui pourtant sortait d’une guerre genre « 14 -18 » contre l’Iran, avec ses tranchées et ses foules de jeunes des deux pays chargeant à pied contre les mitrailleuses adverses.

On constatera que les données de fond exposées dans cet article sont toujours valables aujourd’hui et que le rappel du passé lointain garde sa pertinence.
C’est par exemple toujours le pétrole qui assure – séparément – la survie tant du pouvoir de Bagdad que celui des Kurdes et de l’État islamique. Même la démographie a continué sur sa lancée avec une fécondité qui a peu baissé en 13 ans (4,1 enfants par femme en 2014 contre 4,8 en 2001) ce qui a fait passer la population de 26 à 35 millions malgré les guerres civiles, et une répartition géographique des communautés sous qui s’est plutôt simplifiée, avec le repli de chacun vers la zone où il est majoritaire.

Yves Montenay, 15 mars 2015

Publication Population & Avenir n°660 – nov 2002.
L’Irak, géopolitique et populations (Iraq, Geopolitics and Populations)
par Gérard-François Dumont, University of Paris 4 Sorbonne
et  Yves Montenay, Université Paris IV Sorbonne

Résumé en français : Dans le contexte géopolitique, l’Irak a toujours eu une importance considérable. Sa position géographique place ce pays au centre de ce que les Anglais ont dénommé le Moyen-Orient. Il faut examiner sa diversité religieuse, ethnique et linguistique, et ses dynamiques démographiques liées aux décisions nationales et internationales résultant de cette géopolitique.

Mots clés : géopolitique, Irak, Moyen-Orient, religion, ethnies, population.English Abstract:

In the geopolitical context, Iraq has always been of considerable importance. Its geographical position places the country at the center of what the British called the Middle East. We must examine the religious, ethnic and linguistic and demographic dynamics related to national and international decisions resulting from this geopolitics.

Keywords: geopolitics; Iraq; geography; Middle East; religion; ethnicity; population
Note: Downloadable document is in French.Article disponible également sur Social Science Research Network

Advertisements