Le mythe du fossé Nord-Sud : comment on cultive le sous-développement

Les Belles Lettres, mai 2003

L’ACHETER ?

picto-livrechez Les Belles Lettres
sur Amazon
à la Fnac

Yves-Montenay-mythe-fosse-nord-sud

 

On nous répète que « les pauvres sont toujours plus pauvres, et les riches toujours plus riches ». Nous serions coupables d’avoir colonisé hier et de piller aujourd’hui.

Il faudrait donner le pouvoir et les cordons de la bourse à des organisations « démocratiques » mondiales, où la majorité serait entre les mains des gouvernements pays les plus peuplés.

Or le développement n’est pas une question d’argent : l’Occident a défriché le chemin, suivi par le Japon et maintenant bien d’autres pays.

par Yves Montenay.

 

Ce qu’ils en disent

Johan Rivalland « Cet ouvrage d’Yves Montenay demeure, pour moi, 11 ans après sa sortie, un ouvrage fondamental et de référence (…) Un ouvrage à lire, et que je vous laisse découvrir. Une référence. Un essai extrêmement instructif et plein d’espoir pour l’avenir, qui montre que « le développement n’est pas une question d’argent ». > lire l’intégralité de sa critique d’août 2014 sur Contrepoints 

Guillaume Zeller : « Fruit d’une révolte contre les poncifs misérabilistes qui émaillent les manuels scolaires, les médias, les discours politiques, les productions culturelles diverses, il décortique une série de mythes et de pétitions de principe qui fondent le discours dominant sur le développement du Sud. » Lire l’intégralité de sa critique sur Parutions.com

Entretien de Guillaume Zeller avec l’auteur Yves Montenay  : « Votre ouvrage refuse les lectures binaires du monde et la recherche de la causalité unique. Fidèle à une certaine tradition libérale, celle de Tocqueville, vous semblez davantage vous attacher à la complexité de l’individu libre et aux causalités multiples. Ceci est particulièrement vrai pour les questions du développement. «  > lire l’intégralité de l’entretien sur Parutions.com

Gilles Fumey : « Pas encore très connu du grand public, Yves Montenay fait partie d’une petite famille d’auteurs (J.F. Revel, J. Marseille, G. Etienne, entre autres) qui puisent leur énergie à déconstruire les mythes de notre époque (…) Les mythes sont tenaces et s’arment de mots chocs comme le «pillage» ou la «mondialisation libérale». Nul doute que l’expertise de Montenay est très utile pour agrandir ce coin enfoncé dans les bons sentiments. » > lire l’intégralité de sa critique sur Les Cafés Géographiques

François Lavallée : « Dans ce livre extrêmement riche en contenu et bien structuré, Yves Montenay commence par s’attaquer aux mythes qui circulent au sujet du sous-développement (…) son livre permet indéniablement, par la clarté et la solidité de son argumentation, de renouveler la réflexion sur les rapports Nord-Sud dans une perspective terre à terre. » > lire l’intégralité de sa critique sur son site internet.

Nicolas Lecaussin dans « Les 4 Vérités Hebdo » N°417 : « L’auteur, véritable globe-trotter, a accumulé des informations sur le terrain, dans tous les coins du monde, et a pu constater ce que d’autres n’ont jamais voulu voir.(…) Toujours avec le souci de l’information argumentée, Yves Montenay dénonce le mythe du pillage des pays du Sud par le Nord, insiste sur le développement économique et la liberté de l’écologisme. Une véritable cure de désintoxication. » > retrouvez l’intégralité de sa critique sur Polemia

Jean-Luc Synave : « Mais l’auteur n’en reste pas là, il nous propose des solutions concrètes pour sortir du sous-développement opposant aide et coopération (…) Bref, un ouvrage qui trace son chemin hors des sentiers battus, qui surprend et qui peut déranger mais qui permet de relativiser, sous un autre angle, un problème toujours en suspens et que les politiques traditionnelles d’aide au développement n’ont pas résolu… » > lire l’intégralité de sa critique sur son site Bir Acheim

Café Pédagogique : « Bien connu des abonnés des listes de diffusion de sciences économiques et sociales et d’histoire, Yves Montenay rouvre aujourd’hui le débat. Dans un livre écrit d’une plume alerte pour le grand public, il passe en revue les grands mythes et les véritables causes du sous-développement.  » lire le compte rendu de l’ouvrage.

Advertisements