Yves Montenay

Blog d'Histoire, Culture, Economie et Géopolitique

Yves Montenay

YvesMontenay
Parcours d’Yves Montenay, président de l’ICEG

En 1963, étant élève ingénieur à l’école Centrale de Paris, j’ai fait à Montréal pour Radio Canada une étude sur les problèmes politiques que rencontraient les francophones (la Révolution tranquille). À partir de 1965, pendant et après Sciences Po, j’ai analysé et réorganisé de nombreuses PME, ce qui explique mes références concrètes au monde de l’entreprise.

A partir de 1968, j’étais maître de conférences d’économie à l’Institut d’Etudes Politiques (Sciences Po) de Paris. Dans cette conférence du soir, j’avais des étudiants atypiques (salariés) ou très typés (polytechniciens économètres). C’était également l’époque des premières apparitions de l’informatique et de toutes sortes de mythes à son sujet dans les entreprises que j’avais à organiser dans la journée. Et la finance s’internationalisait, les économistes (dont Raymond Barre) en tiraient des théories compliquées, alors que tout cela était fort simple vu du terrain.

À partir de 1975, j’ai fait de nombreuses missions en Arabie Saoudite, dans les Émirats et en Iran, notamment via les filières francophones. A cette époque, ces pays avaient plus d’argent qu’ils ne pouvaient en utiliser, ce qui conduisait à des situations parfois dangereuses, mais toujours hautes en couleur et économiquement instructives.
Cette activité s’est peu à peu élargie aux 5 continents, notamment aux États-Unis, au Québec et au Brésil. J’en ai profité pour y multiplier les contacts en dehors du monde des affaires, notamment en géographie humaine. Cela m’a permis de « faire tourner » avec d’autres bénévoles, et sous la houlette du futur Recteur Gérard-François Dumont, la chaire d’Alfred Sauvy au Collège de France, cet homme remarquable étant à l’époque très âgé. Dans ce contexte, le Président Senghor m’a chargé de l’implantation « psychologique » du planning familial au Sénégal : explications à la télévision, concertation avec les autorités musulmanes, « les intellectuels », les professions concernées et le tour du pays pour rencontrer les autorités locales.

Parallèlement, les remous économiques et fiscaux de l’époque Mitterrand ont fait absorber mon entreprise par un grand groupe, ce qui m’a permis de côtoyer des « grands » patrons fort conscients de leur importance, et d’observer des situations caricaturales (notamment le débarquement de Disney en France).

J’ai ensuite mené de front une activité de conseils aux PME (Asie, Amérique) et le début d’une carrière universitaire officialisée par une thèse sur la démographie politique des pays arabes d’Afrique  avec comme ressort leur plus ou moins grande ouverture, notamment grâce au français. Cette carrière m’a amené de nouveau dans le monde musulman, cette fois pour des coopérations universitaires, ainsi qu’à la direction d’une grande école, ayant elle aussi des rapports anciens avec les pays arabes. Autant d’observatoires de la transformation rapide des sociétés musulmanes.

Les rapports entre le Maghreb et l’immigration en France m’ont amené à étudier cette dernière, période durant laquelle j’ai croisé Emmanuel Todd, Michèle Tribalat, Malek Chebel ainsi que des industriels soucieux d’insertion. Et l’immigration est un pont entre la démographie politique du Nord et celle du Sud, c’est à dire les interactions entre population, économie et politique.

Télécharger le CV

Yves Montenay a publié 7 livres qui reflètent 40 ans d’expérience de terrain appuyée par 15 ans de travaux universitaires :

1. La langue française, arme d’équilibre de la mondialisation> voir ce livre
2. Le mythe du fossé Nord-Sud > voir ce livre
3. Nos voisins musulmans, du Maroc à l’Iran > voir ce livre
4. Retraites familles et immigration en France et en Europe > voir ce livre
5. Le monde arabe sous le poids du nombre > voir ce livre
6. Le français dans le monde arabe > voir ce livre
7. La langue française face à la mondialisation > voir ce livre

Ils ont en commun de s’opposer à des clichés dont les médias et parfois l’école nous abreuvent. Ils sont souvent attaqués par des partisans de camps opposés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :